top of page
Rechercher
  • Plone

Arthur Rimbaud - Voyant


Né Jean-Arthur Rimbaud à Charleville, le 20 octobre 1854. Son père abandonne le foyer conjugal vers 1860, laissant une mère autoritaire s'occuper de leurs quatre enfants. Très bon élève, cela ne l'empêche pas de fuguer pour rejoindre Paris, où il rejoint Verlaine en 1870. Fréquentant les cénacles de poètes parisiens, où il se fait remarquer pour son insolence et son talent indéniable, il voyage également en Belgique et en Angleterre en compagnie de Verlaine. La relation ambigüe des deux poètes se dégradent, et Verlaine tire sur Rimbaud à Bruxelles, le 10 juillet 1873. Rimbaud, à peine blessé, fait publier la même année le court recueil Une saison en enfer. En 1874, de retour en Angleterre, il écrit sans doute la plus grande partie des Illuminations. Il poursuit ses voyages, d'abord en Europe, avant de se rendre en Afrique dont il explore des régions encore inconnues. Il se fixe à Harar. Il tente de faire du trafic d'armes, sans succès. En apparence, il a renoncé définitivement à la poésie. En 1891, malade, il est rapatrié en France, où il est amputé à Marseille de la jambe droite. Selon le témoignage de sa soeur Isabelle, sujet à caution, il se serait confessé le 28 octobre. Il meurt le 10 novembre 1891, à trente-sept ans.


Biographie rédigée par Plume et publiée sous Licence de documentation libre (GFDL 1.2)

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Post: Blog2_Post
bottom of page